2012-07-31

La dépression et le fardeau chez les conjoints de personnes atteintes d’une déficience sensorielle

Cette étude pilote se penche sur l’impact que peut avoir sur le fardeau et la dépression d’une personne la présence d’une déficience visuelle ou auditive ou d’une double déficience sensorielle chez son/sa conjoint(e).

La recherche reposait sur l’hypothèse que des différences significatives se dégageraient pour ce qui est de la dépression et du fardeau chez les quatre groupes considérés (déficience visuelle, auditive, double déficience et groupe contrôle).

La variabilité considérable des résultats obtenus, le faible échantillon étudié de même que la présence d’un fardeau et de dépression dans tous les groupes amènent à conclure que le fardeau et la dépression font partie intégrante du processus de vieillissement, indépendamment de l’état de santé et des handicaps en présence.

Chercheurs :

  • Lisa Westaway, M.Sc., Centre de réadaptation MAB-Mackay

  • Walter Wittich, Ph. D., FAAO, Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, Centre de réadaptation MAB-Mackay

  • Olga Overbury, Ph. D., École d’optométrie, Université de Montréal; Département d’ophtalmologie, Université McGill

Publications :

Propulsé par Édimestre PlusMCLe logo d'Édimestre Plus : un "e" blanc dans une croix orange