Historique

Video ASL du contenu de la page
Video ASL du contenu de la page

Le Centre de réadaptation Mab-Mackay (CRMM) est né, au mois de décembre 2006, de la fusion des deux établissements fondateurs, soit l’Association montréalaise pour les aveugles (MAB) et le Centre de réadaptation Mackay.

Ces deux établissements privés à but non lucratif,dont l'histoire est longue, font partie du réseau de la santé et des services sociaux de Montréal. Ensemble, ils totalisent 240 années de service auprès des Montréalais.

L’Association montréalaise pour les aveugles est fondée en 1908 par Philip E. Layton. À ses débuts, le MAB a un club social, une bibliothèque d’ouvrages en braille et un atelier protégé. En 1912, une école primaire avec internat est bâtie à l’intention des étudiants aveugles qui intègrent avec succès leur école secondaire de quartier en 1922… une première au Canada. Au fil des ans, de nouveaux services voient le jour grâce au progrès technologique ; ainsi, en 1947, les livres parlants font partie de la collection de la bibliothèque et en 1979, une clinique de basse vision est établie. En 1968, le MAB fonde une résidence pour héberger les aînés aveugles et ayant une déficience visuelle et, plusieurs années après, un Centre de jour pour ceux et celles vivant dans la communauté. Mentionnons en outre le Club Cheerio, une activité sociale hebdomadaire, pilotée par de bénévoles depuis plus de 54 ans ; ce club aide les aînés avec une déficience visuelle à relever le défi de l’isolement social.

De nos jours, la prestation de tous les services de réadaptation en déficience visuelle s’effectue auprès d’une clientèle externe. L’École Philip E. Layton de la Commission scolaire English-Montréal, exploite une école sans internat au site MAB qui offrent des services pédagogiques aux jeunes malvoyants.

Le Centre de réadaptation Mackay est un établissement né de la fusion en 1960 entre l’Institut Mackay pour les sourds-muets de confession protestante et l’École pour enfants handicapés (Mackay Institution for Protestant Deaf Mutes et School for Crippled Children). C’est en 1869 que Thomas Widd fonde l’Institut Mackay tandis que l’École pour enfants handicapés voit le jour en 1916. À la suite de leur fusion, un nouveau bâtiment est construit sur le boulevard Décarie. À ce moment-là, le Centre abrite une école avec internat et un centre de réadaptation desservant 59 enfants sourds et avec des déficits moteurs.

En 1989, le Centre Mackay amorce la prestation de services de réadaptation auprès des adultes et aînés sourds et malentendants. La fermeture de l’école avec internat en 1997 se traduit par une offre de services destinée à une clientèle externe. L’École Centre Mackay, exploitée par la Commission scolaire English-Montréal, est toujours hébergée au site Mackay.

En 2005, le MAB et le Centre de réadaptation Mackay entament des pourparlers, découlant d’un partenariat clinique et administratif en pleine évolution et visant l’avenir de leurs établissements respectifs. À la suite de consultations entreprises auprès de leurs employés, clients et parties prenantes, les conseils d’administration des deux établissements votent pour la fusion en janvier 2006.

La fusion permettra la réalisation d’objectifs importants dont :

  • l’amélioration des services offerts aux clients avec des déficiences visuelles et auditives de tous âges ainsi qu’aux enfants avec des déficits moteurs, des troubles de communication et des déficiences visuelles et auditives ;
  • la création d’un établissement à la fine pointe d'une technologie moderne, entièrement accessible à tous les clients et adaptée à leurs besoins ;
  • l’augmentation du nombre d’activités d’enseignement et de recherche ;
  • un meilleur positionnement au sein du Réseau de la santé et des services sociaux, favorisant la réalisation de partenariats stratégiques ciblant la prestation de nos services.

Le Centre de réadaptation MAB-Mackay voit son avenir avec un enthousiasme renouvelé et une mission précise en s’appuyant sur le slogan « respectueux du passé, unis pour le futur! ».


Propulsé par Édimestre PlusMCLe logo d'Édimestre Plus : un "e" blanc dans une croix orange