2013-07-25

La paralysie cérébrale chez les enfants au Québec : prévalence et utilisation des soins de santé

La paralysie cérébrale est la principale cause de déficience physique chronique chez les enfants. En plus d’avoir des conséquences majeures sur la qualité de vie des enfants atteints et de leur famille, la paralysie cérébrale entraîne des coûts sociaux importants en termes de soins médicaux, de services de réadaptation et d’éducation. Pourtant, on ne connaît pas avec précision le nombre d’enfants atteints au Québec, et on en sait également très peu sur leurs statuts sociaux-économiques et géographiques, et sur les facteurs liés à l’utilisation qu’ils font des soins de santé. C'est au Québec d'abord que le Registre canadien multirégional pour la PC avait mis sur pied le Registre de la paralysie cérébrale du Québec (REPACQ); mais à l’heure actuelle, ce registre ne couvre que 6 des 17 régions administratives en santé du Québec. Le présent projet de recherche comporte 3 objectifs, soit : 1) développer et valider un algorithme permettant d’identifier les enfants ayant une paralysie cérébrale à travers les différentes bases de données administratives en santé; 2) estimer la prévalence de la paralysie cérébrale chez les enfants au Québec; 3) identifier les facteurs associés à l’utilisation type des soins de santé chez ces enfants ainsi que les indicateurs précoces de morbidité et de mortalité.

Chercheurs :

  • Maryam Oskoui, M.D., M. Sc., FRCPC, Départements de pédiatrie et de neurologie/neurochirurgie, Université McGill
  • Michael Shevell, M.D., C.M., FRCPC, FAAN, FANA, Départements de pédiatrie et de neurologie/neurochirurgie, Université McGill
  • Lawrence Joseph, Ph. D., Département d'épidémiologie et de bio-statistique, Université McGill

Publications :

Subvention:

IRSC et la Fondation SickKids
Propulsé par Édimestre PlusMCLe logo d'Édimestre Plus : un "e" blanc dans une croix orange