2013-03-14

Un centre commercial comme laboratoire vivant : pour apprendre ensemble à améliorer la réadaptation, la participation et l’inclusion sociales de personnes qui vivent avec des déficiences

Ce projet de recherche a pour but de stimuler et d’évaluer le développement d’une communauté de pratique, celle-ci étant utilisée comme stratégie pour favoriser la collaboration entre les différents intervenants qui participent au projet de laboratoire vivant dans un centre commercial. Le passage du savoir à l’action est le modèle choisi pour guider la conceptualisation et l’atteinte des objectifs du projet. L’objectif principal est de documenter et d’évaluer la mise en œuvre et l’impact de la communauté de pratique sur le transfert des connaissances, ce qui inclut les changements de pratique sur les plans communautaire, clinique et de la recherche.

Les objectifs spécifiques sont : 1) de décrire la structure et le mode de fonctionnement d’une communauté de pratique dans un centre commercial, et ce, tout au long de son développement; 2) d'étudier les effets que la communauté de pratique peut avoir sur les différents intervenants, et le niveau de satisfaction de ceux-ci face à cette stratégie; 3) d'identifier les facilitateurs et les obstacles au succès de la communauté de pratique.

La communauté de pratique va être constituée d’une trentaine de membres provenant des milieux clinique, de la recherche, de l’industrie et de la communauté. La création d’une plateforme en ligne et des réunions ponctuelles (trois à quatre) vont aider les membres à communiquer régulièrement et facilement entre eux. L’utilisation d’un modèle de Donabedian adapté va faciliter le processus d’évaluation qui comprendra une étude de cas unique avec triangulation des données qualitatives et quantitatives. Les outils de collecte de données vont inclure des statistiques descriptives, des notes de terrain, des groupes de discussion, des questionnaires et une auto-évaluation de la satisfaction, tout cela réparti sur une période de 12 mois. L’ensemble de l’étude devrait faciliter la collaboration et le partage d’idées entre les différents acteurs du projet de centre commercial comme laboratoire vivant, et constituer pour eux une occasion d’apprendre tous ensemble.

Chercheurs :

  • Barbara Mazer, Ph. D., École de physiothérapie et d'ergothérapie, Université McGill, Hôpital juif de réadaptation
  • Dahlia Kairy, Ph. D., Institut de réadaptation Gingras-Lindsay de Montréal
  • Eva Kehayia, Ph. D., École de physiothérapie et d'ergothérapie, Université McGill, Hôpital juif de réadaptation
  • Bonnie Swaine, Ph. D., École de réadaptation, Université de Montréal

Publications :

Subvention :

  • Ministère de la Santé et des Services Sociaux
Propulsé par Édimestre PlusMCLe logo d'Édimestre Plus : un "e" blanc dans une croix orange