2012-11-26

Étude de la représentation de l’espace chez la personne non-voyante

Des études comportementales récentes ont démontré que les personnes aveugles de naissance ne développaient pas de cadre de référence allocentrique mais utilisaient plutôt un cadre de référence égocentrique (c.-à-d. centré sur le corps) pour traiter du matériel sensoriel. L’objectif de notre recherche sera d’investiguer si ces observations peuvent être étendues au domaine moteur.

Chercheurs :

  • Virginie Crollen , Ph. D., Département de psychologie, Université de Montréal
  • Olivier Collignon, Ph. D., Département de psychologie, Université de Montréal
  • Franco Lepore, Ph. D., Département de psychologie, Université de Montréal

Publications :

Propulsé par Édimestre PlusMCLe logo d'Édimestre Plus : un "e" blanc dans une croix orange