2012-11-26

L’impact de la déficience auditive sur la mobilité des personnes âgées : du laboratoire à la vraie vie

La recherche émergente montre qu’en vieillissant, la démarche et l’équilibre dépendent de plus en plus des processus cognitifs. La stabilité durant la marche, par exemple, peut être compromise si une tâche mentale exigeante, telle qu’une conversation, est exécutée simultanément. Par ailleurs, une recherche récente montre que lorsqu’elles écoutent des phrases, les personnes âgées compensent leur déficience auditive en utilisant leurs ressources cognitives centrales. L’écoute exige donc des efforts accrus en plus de solliciter davantage de ressources sur le plan cognitif. La combinaison de ces deux domaines de recherche distincts nous porte fortement à croire que les personnes âgées atteintes de déficience auditive sont particulièrement sujettes à la perte d’équilibre et aux chutes. Nous allons comparer de jeunes adultes, des adultes âgés en santé et des adultes âgés atteints de déficience auditive lors d’une série d’expériences pendant lesquelles ils devront écouter et comprendre ce qu’on leur dit tout en effectuant des tâches motrices (marche, équilibre). L’étude comprendra des évaluations de mobilité et d’écoute réalisées dans les conditions contrôlées d’un laboratoire ainsi que lors de simulations d’une activité de la vie quotidienne, soit en traversant la rue. Nous allons aussi mener une étude au cours de laquelle des adultes âgés avec et sans déficience auditive suivront un entraînement physique et cognitif destiné à améliorer leur mobilité.

Chercheurs :

  • Karen Li, Ph. D., Département de psychologie, Université Concordia
  • Nancy St. Onge, Ph. D., Département de la science de l’exercice, Université Concordia
  • Walter Wittich, Ph. D., FAAO, CLVT, Centre de réadaptation MAB-Mackay
  • Jean-Pierre Gagné, Ph. D., École d'orthophonie et d'audiologie, Université de Montréal
  • Natalie Phillips, Ph. D., Département de psychologie, Université Concordia
  • Louis Bherer, Ph. D., Département de psychologie, Université du Québec à Montréal
  • Jennifer Campos, Institut de réadaptation de Toronto
  • Kathy Pichora-Fuller, Ph. D., Département de psychologie, Université de Toronto

Publications :

Propulsé par Édimestre PlusMCLe logo d'Édimestre Plus : un "e" blanc dans une croix orange